Le détour

          Ce matin, vers 11h, sur France-Culture, une émission prise au vol : il est question d'Éric Rohmer. Une invitée remarque que dans La Boulangère de Monceau, ce n'est pas la boulangère qu'aime le personnage principal, mais Sylvie. On suit son histoire d'amour avec cette dernière pendant que la boulangère l'attendra en vain. La boulangère n'aura été qu'un détour de cet amour. Cependant, elle est le personnage éponyme, comme si Rohmer avait voulu distraire l'attention de ce qui paraît l'intrigue principale, mettre l'accent sur le détour.

           Ce déplacement de l'intérêt sur le détour nous amenant ainsi à le reconsidérer non seulement dans l'économie du film, mais comme principe esthétique.

Ajouter un commentaire