Le Tilleul

Nous l'avons planté

de nos mains

Maintenant nous renversons

la tête

et déchiffrons sur lui

ce que tout au plus

il nous reste de temps

Comme s'il avait un pressentiment, il emplit

pour nous le ciel de fleurs

Rainer Kunze, Nuit des Tilleuls, traduction Mireille Gansel et Gwenn Darras, ed. Calligrammes, 2009

Pour commencer 2014

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ajouter un commentaire